ENTETE-wixxx.png

Jean François Zygel

Bachmania à 2 pianos / J. S. Bach

vendredi juillet - 20 h

21 - 54  - 59 €

RVB-ZYGEL-LECLÈRE.jpg

Hugues Leclère

Une fois de plus, je me dis que Bach est mon plus vieil ami. 

« C'est quand même une drôle d'histoire, l’improvisation. Le public ne sait pas ce qu’il va entendre et l’improvisateur ne sait pas ce qu’il va jouer... Quand on improvise, il faut être à la fois à son affaire et ailleurs, comme dédoublé. Il faut guider, conduire, construire au moment même où l'on joue ; et en même temps lâcher prise, laisser quelque chose s'établir entre le soi de la surface et le soi des profondeurs.

Moi j'ai l'impression d'avoir toujours improvisé. Quand j'improvise, je me raconte une histoire, surveillant quelque peu les mélodies qui s'entrecroisent, les modulations qui s'installent, la transformation des rythmes et des phrases. Je suis là avec mes doigts, mes oreilles, mes rêves. Sans partition. Sans crainte du trou de mémoire. Ni de la fausse note. Une fois de plus, je me dis que Bach est mon plus vieil ami. Fidèle. Présent. Toujours là quand j'ai besoin de lui, quand ça ne va pas. Quand ça va aussi d'ailleurs. J'espère
qu'il me pardonnera de lui avoir chipé un rythme, une mélodie, quelques accords. Le mieux serait qu'il n'en sache rien. Ça reste entre nous ? » Jean-François Zygel

© Thibault Stipal